AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une immensité bleue

avatar
ArwenUndómiel | Reine du Gondor et d'Arnor
Messages : 9
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 19

He ▬
Royaume: Gondor & Arnor
Rang: Reine
Affinités & famille:
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-express.forumactif.fr
MessageSujet: Une immensité bleue Mer 20 Fév - 15:49

A l'aurore, la cité blanche attendait les rayons du soleil qui ne tarderaient pas. La nature dormait encore, recouverte d'un manteau blanc. Au loin, la chaîne de montagne qui séparait le Gondor du Mordor. Cela faisait longtemps que l'activité du Mordor avait cessé, laissant en paix son proche voisin qui peu à peu se reconstruisait. L'Age d'Or du Gondor avait été révolu, mais à nouveau le royaume en avait un. Croissant, le peuple des hommes était la nouvelle force des Terres du Milieu, prenant la place des Elfes qui retournait en Valinor.

L'une d'elle cependant ne quitterait jamais ces terres. Elle y mourrait, comme une humaine dont elle avait accepté le destin. Tragique pour son peuple, fatal pour les hommes, heureux pour elle. Arwen.
Elle revenait d'un voyage à Fondcombe, la cité de son père. Un jour il partirait, alors en attendant, sa fille venait parfois lui rendre visite. Ce retour au source faisait du bien à l'elfe. Elle se sentait bien là-bas, là où elle avait grandi.
Montée sur une jument blanche, Arwen observait Minas Tirith du haut d'une falaise. Elle pouvait voir Osgiliath et les Champs de Pelenor. Tout était blanc. Blanc neige. L'hiver était installé et la reine apportait avec elle des tenues elfiques contre le froid. La nourriture elfe était cependant restée à Fondcombe avec le seigneur Elrond.
La femme d'Aragorn, cachée par une capuche lila entreprit la descente de la falaise avec Elemintia. Elle ne voulait pas rentrer tout de suite, un petit détour ne lui ferait pas de mal, surtout là où elle désirait se rendre.

Bien loin du regard de l'abre blanc se trouvait un petit bois où coulait une rivière. Ce bois était inhabité. Même les elfes n'étaient pas ici. Des arbres immenses en gardaient le secret mais Arwen savait déjà qu'au coeur il y avait ce cours d'eau scintillante et pure qui lui rappelait la rivière qui partait de la Lórien.
L'elfe passa sous le couvert des arbres et s'enfonça dans le bois. L'air y était tout aussi frais et l'hiver n'avait en rien altéré la beauté des lieux, bien au contraire. Le blanc qui recouvrait le sol contrastait avec le bleu de la rivière qui se découvrait non loin.
Cette vision presque magique donnait l'impression de se trouver dans les royaumes elfiques, et pourtant il s'agissait bien d'un endroit présent sur les terres du Gondor, et nul part ailleurs. Arwen descendit de sa monture et la laissa brouter tranquillement l'herbe encore à l'air libre. En effet, les arbres autour du point d'eau étaient si rapprochés qu'ils n'avaient laissé passé la neige, si bien que de la verdure était encore disponible.

Quant à la reine, elle ôta sa capuche d'un geste noble et passa sa main dans l'eau froide avant de porter le liquide à sa bouche. La fraîcheur de la rivière ne la surprit nullement et elle réitéra l'expérience délicieuse. Elle ferma les yeux et laissa son esprit s'envoler jusque Fondcombe, et même jusque la Lórien. L'épée elfique dans son dos, la capuche, les bottes claires en harmonie avec sa tunique blanche faisaient d'elle une vraie guerrière, et pourtant il ne s'agissait que d'une reine, une elfe venue pour boire l'eau claire de ce bois. Il n'y avait rien de mieux en cet instant.
Arwen se laissa aller, confiante. L'air était si pur que pour rien au monde elle serait allée s'enfermer dans les murs de Minas Tirith, bien que la cité blanche soit magnifique. L'elfe était si bien ici qu'elle y serait restée durant des heures entières.

Néanmoins, elle ne pouvait rester des jours entiers en ce lieu, et un craquement brusque la fit sursauter, la tirant de ses rêveries et souvenirs.
La jument leva également la tête et se rapprocha d'Arwen qui avait dégainé sa longue épée. Sa lame n'était pas bleue, c'était certes un bon signe, mais les ennemis étaient nombreux mis à part les orcs et les gobelins. Il y avait toujours les Neuf. Ils étaient encore vivants et bien décidés à venger leur maître. Il y avait les vagabonds, des pillards ou de simples fous. La peur pouvait également faire d'un simple humain du Gondor le meurtrier de sa reine. Et le Mordor n'était pas loin...

Elle attendit bien sagement et lorsqu'elle apperçut une silhouette passer, elle l'arrêta net dans sa course en pointant sa gorge de son épée.

Une immensité bleue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
» Lune Bleue
» Immensitée immaculée, la Neige de la Toundra...
» Face à l'immensité de givre, rien ne sert de frissonner
» Ennuis avec une chouette bleue...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux :: Gondor :: Terres-